Tariq Ibn Zyad : « La mort devant, la mer derrière ! »


Voici un proverbe que je trouve saisissant et qui aurait été prononcé par Tariq Ibn Ziyad, qui faut-il le rappeler, fut un des principaux acteurs de la conquête islamique de la péninsule ibérique. Aujourd’hui encore, le détroit de Gibraltar porte son nom : le mot Gibraltar est une déformation linguistique de l’arabe Jebel Tariq, qui signifie « montagne de Tariq ».

Le proverbe aurait été prononcé lorsque Tariq Ibn Ziyad débarqua avec ses troupes sur les côtes ibériques :

« La mort devant, la mer derrière. »
« الموت امامنا و البحر ورانا »

Cette citations est chargée de sens : elle motive, galvanise les troupes et en même temps elle rappelle que la mort est devant et derrière et qu’il n’y a d’autre solution que de gagner le combat. Je vous propose de découvrir un passage du livre « Les grandes figures de l’Islam » où l’auteur Malek Chebel décrit comment Tariq Ibn Zyad s’adressa à ses troupes.

[Début de l’extrait du livre : Les grandes figures de l’Islam]

Entre agitations, révoltes, complots, exécutions, disparitions et assassinats, l’instauration du califat au vin6 siècle, le plus sanglant, ne sera pas un long fleuve tranquille. Cependant, la Maison de l’islam s’agrandissait à vue d’œil.

En avril 711, par exemple, un cavalier rapide pénétra dans la cita-delle du calife et lui annonça une nouvelle extraordinaire : les cavaliers musulmans venaient de franchir le détroit de Gibraltar et progressaient très vite dans la péninsule Ibérique. Cet exploit n’était pas le fait de Mûsa ibn Nûsayr, le gouverneur de l’Ifriquya (équivalent du Maghreb d’aujourd’hui), mais de Tariq ibn Ziyad, son bras droit.

L’homme qui avait du sang berbère dans les veines était le commandant en titre des armées de  l’Ouest, stationnées dans la région de Tanger et dont le nombre s’élevait entre sept mille et douze mille hommes selon les différentes sources historiques. La plupart étaient berbères et avaient été recrutés de l’autre côté du détroit; de tempérament bouillonnant, ils ne cherchaient rien de plus que d’affronter le roi wisigoth Rodrigue.Lorsqu’il mit pied à terre, et comme il fallait galvaniser ses troupes, Tariq ibn Ziyad aurait dit :

«Mes chers cavaliers. Vous voilà près du but ultime. Vous avez devant vous un ennemi puissant et derrière vous une mer furieuse qui dévore ceux qui s’affrontent à elle. La mort devant, la mort derrière. Mais une victoire sur l’ennemi vous sauvera des deux périls. Sachez vous battre en héros. Allah est le plus grand!»

On appela depuis djebel Tariq, et bientôt Gibraltar, le lieu-dit – c’est-à-dire le Mons Calde – où le général musulman prit le dessus sur Rodrigue et son armée. Celle-ci était placée sous l’autorité directe de son second, le chef wisigoth Théodomir, dont les forces étaient inférieures à celle de son rival, et surtout mal préparées.

Un an auparavant, Tariq ibn Ziyad avait été précédé par Tarif et quelques cavaliers émérites afin de procéder à une reconnaissance minutieuse des lieux du débarquement. Tarif s’acquitta de la tâche avec aisance et promptitude : le nom de Tarifa, la localité du sud de l’Espagne, non loin de Gibraltar, constitue un hommage pour Tarif, que les Espagnols n’ont pas voulu abolir. En 712, Mûsa ibn Nûsayr, qui souffrait de ne pas avoir été lui- même à la tête de ces premiers musulmans et jaloux de cette victoire inopinée de son adjoint, un sang-mêlé, rejoignit son lieutenant et acheva de conquérir des villes comme Séville qui n’avaient pas encore été soumises par Tariq ibn Ziyad.

Pour aller plus loin:

Biographie de Taris Ibn Zyad (Wikipédia)

Les grandes figures de l’Islam, Malek Chebel (Amazon.fr)

2 commentaires pour Tariq Ibn Zyad : « La mort devant, la mer derrière ! »

  1. il a dit exactement la mer est deriere vous et l ennemie devant vous

    • Belhachemi Mostefa dit :

      Exactement l’ennemie se trouve en face et la mer est derrière vous. Et devant cette éventualité pour votre salut il ne reste que de vous battre au nom d’ALLAH pour rester en vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s