Muhammad Yunus : prix Nobel de la paix en 2006

Muhammad Yunus (né le 28 juin 1940 à Chittagong) est un économiste et entrepreneur bangladais connu pour avoir fondé la première institution de microcrédit, la Grameen Bank, ce qui lui valut le prix Nobel de la paix en 2006. Il est surnommé le « banquier des pauvres ».

Enfance et famille

Issu d’une famille relativement aisée, troisième enfant d’une famille de quatorze enfants, dont cinq sont morts en bas âge, Muhammad Yunus nait le 28 juin 1940 dans le village de Bathua, Hathazari, dans le district de Chittagong, qui faisait alors partie de l’Inde sous colonisation anglaise. Il passe les premières années dans son village natal puis sa famille s’installe en 1947 à Chittagong, la seconde ville du Bangladesh, où son père, Hazi Dula Mia Shoudagar, tient une bijouterie. Dans son autobiographie, Yunus présente son père comme un musulman pieux, soucieux de mener une existence sobre au plan matériel. Il souligne également l’ouverture de ses parents à l’égard du monde occidental.

Yunus se marie une première fois aux États-Unis en 1970, avec une jeune américaine d’origine russe, Vera Forostenko, qu’il rencontre à l’Université Vanderbilt5. Ils eurent en 1977 une fille, Monica Yunus, qui est soprano à New York. Il divorce et se remarie en 1980 avec Afrozi Yunus, une professeur de physique de l’université de Jahangirnagar, avec qui il a eu sa seconde fille, Dina Yunus.

Formation

Yunus étudie les premières années dans l’école de son village natal puis à l’école primaire Lamabazar et au Chittagong Collegiate School.

En 1957, il s’inscrit en économie à l’université de Dhaka et obtient son Bachelor of Arts en 1960 et son Master of Arts l’année suivante. Une fois ces diplômes en poche, il devient enseignant en économie au Chittagong College. À 21 ans, il se fait entrepreneur, en mettant sur pied la première usine high-tech d’emballage et d’impression du Pakistan oriental. L’affaire est une réussite. La banque d’État Industrial Bank propose à Yunus un très gros prêt (10 millions de takas) mais en 1965 Yunus préfère en abandonner la gestion à ses jeunes frères pour partir préparer un doctorat aux États-Unis, grâce à une bourse Fulbright. Après une maîtrise à l’université du Colorado, Yunus s’inscrit en thèse à l’université Vanderbilt, sous la direction de Nicholas Georgescu-Roegen, économiste roumain controversé, connu aujourd’hui notamment pour ses recherches sur le thème de la « décroissance soutenable ». Une fois docteur en économie, Yunus obtient un poste à la Middle Tennessee State University.

Finalement, lorsque l’indépendance du Bangladesh est proclamée en décembre 1971, il décide d’abandonner son poste de professeur d’université et rentre chez lui en juin 1972, pour mettre ses compétences au service de son « nouveau » pays.

Muhammad Yunus, le fondateur de la Grameen Bank.

Après avoir occupé le poste de sous-directeur à la Planning Commission du Gouvernement, où il se sent totalement inutile, il devient responsable du département d’économie de l’Université de Chittagong, construite en milieu rural. Selon ses mots, « une terrible famine frappait le pays, et j’ai été saisi d’un vertige, voyant que toutes les théories que j’enseignais n’empêchaient pas les gens de mourir autour de moi ». Il décide alors de s’intéresser au mode de vie misérable des villageois vivant à proximité de l’université.

Avec des étudiants, il crée un groupe de « recherche-action », dont les premiers travaux porteront surtout sur des questions agronomiques (implantation de nouvelles espèces de riz, notamment). Ce n’est que dans un second temps que Yunus en vient à penser qu’une grande partie des problèmes rencontrés par les paysans pauvres de Jobra (le village voisin de l’Université de Chittagong) tiennent à leurs difficultés d’accès à des capitaux. Leurs terres sont généralement si petites qu’elles ne peuvent constituer une garantie pour les banques. Restent les usuriers locaux, dont les prêts sont offerts à des taux d’intérêt (plus de 20% par mois) qui bien souvent achèvent de précipiter les emprunteurs dans la misère. C’est ainsi que le jeune professeur d’économie en vient à proposer un premier « micro-prêt » (quelques dollars) à quelques dizaines d’habitants du village, en utilisant son propre argent. L’effet de ces prêts au montant dérisoire s’avère rapidement très positif sur la situation matérielle des bénéficiaires. En outre, ces derniers remboursent sans difficulté leur bailleur de fonds.

Après avoir tenté d’impliquer une banque commerciale dans le lancement d’un premier programme de micro-crédit, Yunus décide de créer son propre programme. Celui-ci est officiellement mis en place en 1977, sous le nom de « Grameen »(grameen signifie village). C’est un succès immédiat, au Bangladesh tout d’abord, où la « Grameen » obtiendra le statut d’établissement bancaire en 1983, puis dans d’autres pays où le « modèle » s’exporte à partir de 1989.

Prix Nobel et autres récompenses

Yunus a reçu de nombreuses récompenses, dont la plus importante distinction du Bangladesh, Independence Day Award et le Prix Nobel de la paix. Mohammad Yunus a eu le très rare privilège d’être nominé à la fois pour le « Nobel » d’Économie et le Nobel de la Paix en 2005 avant d’obtenir finalement, conjointement avec la Grameen Bank, le prix Nobel de la paix le 13 octobre 2006 pour « leurs efforts pour promouvoir le développement économique et social à partir de la base ». Yunus a déclaré qu’il utilisera la récompense d’1,1 million d’euros en ouvrant un hôpital ophtalmologique, une usine de traitement de l’eau ainsi qu’à financer une société d’agroalimentaire en partenariat avec Danone.

Yunus a également reçu de nombreux titres honorifiques. Il a reçu le titre de docteur  »honoris causa » de l’Université catholique de Louvain (UCL) le 2 février 2003 et de l’université de Mons le 18 octobre 2010.Il fait partie en 2007 du groupe des Global Elders (anglais signifiant les anciens, ou sages, universels), créé par Nelson Mandela afin de promouvoir la paix et les droits de l’homme dans le monde.

Crédit et sources:

Wikipédia : Muhamed Yunus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s